LABORATOIRES

Olga Mesa s'est depuis toujours attachée à diversifier les possibilités de rencontres avec un public toujours plus grand et désireux d’entrer dans l’univers de l’artiste autrement que par la seule représentation sur un plateau. Ces rencontres sont pour elle une façon de transmettre une certaine approche de la danse autant que de nourrir un travail de recherche sur les capacités du corps à produire des formes de pensée originales issues d'une expérience physique. C'est ainsi que sont nés, dans les "LabOratoires", les concepts de "corps opérateurs" et de "choréogramme" essentiels à la compréhension du travail d'Olga Mesa aujourd'hui.

 

Francisco Ruiz de Infante se définit comme artiste "Hors Format" et considère qu'une œuvre d'art n'a pas de forme figée, ne serait-ce que parce que le contexte dans lequel on la reçoit peut en modifier le sens. Il développe donc à travers son enseignement, avec d'autres artistes et ses activités quasi curatoriales de très nombreuses formes de collaboration. Pour lui, le concept de "métalogue", qui indique que la communication d’une idée ou d’une émotion s’organise en étroite concordance avec l’idée ou l’émotion elle-même, est une clef pour la recherche en laboratoire du sens et de la forme que l'on voudrait pouvoir et savoir produire.